Le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou-N’Guesso est rentré à Brazzaville, ce lundi dès les premières heures de la matinée. Il est rentré de Moscou (Russie) où il était en visite officielle de 72 heures. Une visite marquée entre autres par la signature de 8 accords de coopération entre le Congo et la Russie.

« Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage » ! Le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou-N’Guesso peut se satisfaire de sa mission à Moscou, au moment où il regagne sa terre natale du Congo. Le président de la République a été accueilli à Maya-Maya dans le coup de 6 heures et demi ce lundi, 27 mai 2019 par les corps constitués. Tous les usages protocolaires habituels étaient observés pour saluer son retour au pays.

A Moscou où il a répondu à l’invitation de son homologue russe, Vladimir Poutine, Denis Sassou-N’Guesso a déployé une intense activité diplomatique, avec des résultats tangibles.

Le moment culminant de cette visite officielle a été les entretiens en tête à tête entre Denis Sassou-N’Guesso et Vladimir Poutine. Cette rencontre au sommet qui a eu lieu au Kremlin a constitué une opportunité de discussion sur la nécessité de redynamiser une coopération vieille de 55 ans. L’échange entre les deux chefs d’Etat a, aussi, porté sur l’actualité du continent africain et du le monde.

Au terme de ces entretiens en tête-à-tête, le Congo et la Russie ont échangé les textes des accords de coopération signés par les deux parties. Ces accords, huit au total, concernent, entre autres, la communication, l’utilisation de l’énergie nucléaire à des fins pacifiques, le traitement de la dette du Congo envers la Fédération de Russie. Des mémorandum d’entente et protocole d’accord sur l’agriculture, la défense et le pétrole ont, également, fait partie des accords paraphés à Moscou.

Un autre moment fort de cette fructueuse visite à Moscou a été la gratification de Denis Sassou-N’Guesso par l’institut d’Etat russe des relations internationales. En reconnaissance de son action diplomatique, à travers le monde, cet institut basé à Moscou fait du chef de l’Etat congolais, Docteur honoris causa. Le président congolais a, pendant son séjour moscovite, salué la mémoire des soldats russes victimes de la guerre, en déposant une gerbe de fleurs sur la tombe du soldat inconnu, situé sous les murs du Kremlin.

On se souviendra aussi de l’adresse du président Denis Sassou-N’Guesso à la Douma d’Etat russe (parlement russe), devant laquelle il a magnifié la coopération entre le Congo et la Russie. Une coopération, a-t-il rappelé, élevée au rang de coopération stratégique gagnant-gagnant, depuis 2012 par sa volonté et celle de son homologue russe.

Devant la représentation russe, Denis Sassou-N’Guesso a vendu la destination Congo, dans le but d’inciter les investisseurs russes à venir et choisir le Congo que, Denis Sassou-N’Guesso a présenté comme terre d’opportunité.

En ces temps de crise économique, l’enjeux pour le Congo est de diversifier ses partenaires. Et, la Russie en est un de stratégique, pour accompagner le Congo vers son développement.

 

MIATOLOKA Boryce Agapyth pour JMI

Correspondant particulier de JMIau Congo

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments