Ansoumayah, un secteur du Km36 situé dans la préfecture de Dubréka où depuis plusieurs mois, il y a eu un manque criard d’eau potable, provoquant l’ire des populations. Femmes, jeunes filles et garçons, obligés  dès cinq heures  du matin, d’aller  à la recherche de sources d’eau… Un constat de JMI. 

Cette pénurie d’eau dans cette haute banlieue de la capitale guinéenne, met en colère les habitants de ladite localité, accusant le gouvernement Kassory d’incompétence et menaçant de descendre dans la rue pour réclamer haut et fort à l’Etat, ce qui leur revient de droit: l’eau.

Interrogée  sur  cette pénurie d’eau, Aminata Bangoura, une ménagère du « coin », déclare : « Nous sommes fatigués de sortir très tôt le matin pour se mettre à chercher de l’eau… Ce qui nous sauve  actuellement, ce sont des personnes de bonne volonté qui ont installé chez eux des forages. Mais, je suis entièrement déçue de notre gouvernement, qui ne pense qu’à  la politique , au lieu de s’intéresser à améliorer les conditions de vie des populations qui souffrent atrocement!».

Puis de crier fort : «Nous avons décidé nous femmes du secteur Ansoumayah de descendre dans la rue dans les prochains jours, si rien n’est fait concernant notre eau potable ! ».

Reportage de JMI . JustinMorel.Info     

JMI Copyright © JustinMorel.Info                 

Comments

comments