Dans une déclaration rendue publique ce mercredi dans certains médias de la place, le leader du parti UFD, Mamadou Baadiko Bah n’a pas caché son désarroi face à l’éventuelle modification de la nouvelle qui, selon lui, pourrait permettre au président Alpha Condé de briguer un probable troisième mandat, ce que lui interdit la constitution en cours. .

Dans cette déclaration, l’ex-allié du chef de file de l’opposition Cellou Dalein Diallo, Mamadou Baadiko Bah a indiqué que « le pouvoir du RPG et de son chef  sont massivement rejetés par les populations, particulièrement les jeunes, premières victimes de cette politique anti-progressistes ».

« A travers tout le pays, les jeunes ne manquent aucune occasion d’exprimer leur ras-le-bol face à une politique qui les sacrifie et ne leur offre que des discours fumeux et d’innombrables promesses sans lendemain. L’impopularité du pouvoir est allée grandissante depuis les élections communales du 4 février 2018 », a dit leader du parti UFD0.

Car, dit-il , « Face à son échec cuisant, il n’a pas d’autre choix que d’utiliser la démagogie, la corruption à outrance et la violence pour s’imposer ».

Il a aussi signalé que « depuis plusieurs mois, le pays vit au rythme de cette campagne électorale illégale alors même que le corps électoral n’a pas encore été convoqué pour un référendum ».

« Des missions de rang ministériel sont envoyées à travers le pays, distribuant des milliards dont personne ne dira l’origine, pour acheter les consciences auprès de notables véreux ou de populations à la limite de la survie. De ridicules matchs de football coûtant des milliards sont organisés pour séduire des populations vivant dans une misère indicible, abandonnées à leur triste sort », a noté Mamadou Baadiko Bah dans la déclaration.

Plus grave, il annonce :  » On nous signale que dans certaines régions, des militants du RPG portent des armes blanches, certainement pour répondre à l’appel de leur chef à un « combat », qui ne peut être que fratricide, dans un contexte de guerre civile programmée ».

Léon KOLIE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info    

Comments

comments