Pachel Ninon Gouamba président de la Fondation qui porte son nom et député de la 4ème circonscription de Ouenzé, a fait un don des denrées alimentaires aux personnes démunies du 3ème âge, de la 4ème circonscription de Ouenzé.

« Nous devons, nous qui sommes forts supporter les infirmités des faibles. » Cette phrase extraite de la bible, dans Romains 15:1, qui préside l’ensemble des actes de charité que pose Ninon Gouamba. Puisque comme l’affirme le Pape François que « Les personnes âgées représentent les racines et la mémoire d’un peuple », le président de la Fondation éponyme alors député de cette partie de Brazzaville qui retient souvent son attention, Pachel Ninon Gouamba, a fait le porte à porte, pour visiter cette couche de la population, vulnérable, en remettant à chaque ménage visité un kit complet des denrées alimentaires.

Ce kit alimentaire était composé, entre autres, de poulets congelés, du riz, de l’huile végétale, des boîtes de tomate et bien autres produits de première nécessité, plus une enveloppe dont le montant n’a pas été révélée.

Au micro de la presse, le bienfaiteur a inscrit le geste posé dans un élan de cœur de la fondation, dont il est le président : « Ce geste de générosité s’inscrit dans le cadre de l’organisation philanthropique que nous animons depuis bientôt neuf ans. Etant aussi député, il m’a plu de venir les rencontrer parce que ce sont elles qui m’ont porté à la tête de cette circonscription », a-t-il soutenu.

Ce geste philanthropique posé en faveur des vieilles mamans démunies du quartier 58, zone Moukondo, ne pouvait qu’être apprécié positivement par les bénéficiaires. « Je n’avais rien à manger depuis ce matin, Dieu merci, mon fils Ninon Gouamba vient de m’offrir ce sachet complet. Celui-ci me permettra de bien passer ma journée d’aujourd’hui mais aussi celle de demain, je lui dis grand merci », pouvait renchérir Mme Yvonne MOUKO, après avoir reçu son kit alimentaire.

Prônant la politique de proximité, l’amour du prochain et le vivre ensemble, Pachel Ninon Gouamba, à travers ce don, comme pour tous les autres, a tenu à réaffirmer toute l’affection, la reconnaissance et l’estime envers les personnes âgées, qui pour à ses yeux représentent êtres « essentiels » de de la société et qui incarnent « les racines et la mémoire d’un peuple ».

Une entreprise caritative motivée par la dénonciation de la culture nocive du rejet des personnes du 3ème age et du sentiment de l’importance de « favoriser les liens entre générations ». De quoi déduire la pensée de Pachel Ninon Goouamba en ces termes : « L’avenir d’un peuple exige que les jeunes et les personnes âgées se rencontrent : les jeunes sont la vitalité d’un peuple en chemin et les personnes âgées renforcent cette vitalité par la mémoire et la sagesse. »

En somme, les personnes du 3ème âge sont comme des arbres qui continuent de donner du fruit : malgré le poids des années, elles peuvent apporter une contribution originale en vue d’une société riche de valeurs et de l’affirmation de la culture de la vie.

Au demeurant, il faut dire que Pachel Ninon Gouamba, au travers de sa fondation a fait du social, surtout des œuvres de charité au bénéfice de ses mandants au-delà de sa circonscription, son souci de tous les jours. Avec le même engouement et dynamisme, il entend lancer, sous peu, une formation en coupe-couture, en coiffure et bien d’autres métiers au profit des jeunes filles-mères désœuvrées dont l’âge varie entre 17 et 26 ans.

Miatoloka Boryce AGAPYTH pour JMI

Correspondant particulier de JMI au Congo

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments