Ce matin du mardi 30 avril 2019, des manifestants de l’opposition ont été tabassés. C’était à Kankan, ce, à cause du 3ème mandat présidentiel que rejetaient les jeunes.

Ce sont les militants des partis UFR , UFDG et le PADES qui ont été pris à partie. En compagnie d’alliés opposés au changement de Loi Fondamentale pour un nouveau bail à Sékoutouréya, ils furent chargés par les forces de l’ordre. Agissant au nom du FNDC, les contestataires n’ont pu s’exprimer comme ils le voulaient. La police et la gendarmerie ont tabassé ces jeunes.

Sur les images disponibles sur les réseaux sociaux on pouvait les voir en compagnie de jeunes du RPG. Le siège du PADES a d’ailleurs été envahi et pas moins de 6 personnes furent emportées. La tension était haute à Kankan. Au soir du même jour, un certain ABOUBACAR RPG CONDE a salué ces violences.

Depuis Facebook, il s’est dit content du nettoyage de Kankan, indiquant avoir toute la cité à sa disposition pour promouvoir la révision constitutionnelle. Les masques commencent à tomber !

 

Oumar KEITA pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments