Dans un entretien téléphonique accordé cette semaine à justinmorel.info, le leader du parti MODEL, Aliou Bah s’est farouchement opposé à une éventuelle modification de la constitution qui  selon lui,  serait une possibilité pour les faussaires de la République, de permettre à Alpha Condé de briguer un nouveau mandat.

Dans son intervention, le leader du parti MODEL, Aliou Bah a déclaré que « la question, ne se pose pas parce qu’il n’y a pas de  problème de modification de la constitution. Il y a quelques personnes autour du président et lui-même qui ont des velléités pour le pérenniser au pouvoir, contrairement aux disposerions légales et au serment qu’il a prêté, qu’ils veulent lancer un débat inopportun  qui n’est pas nécessaire, qui est, celui soit de réviser la constitution actuelle pour sauter le verrou du nombre de mandats ».

M. Bah d’ajouter, «  Ou bien proposer une nouvelle constitution taillée sur mesure et quelque soit l’hypothèse qu’ils souhaiteraient proposer , nous nous insurgerons contre parce que pour nous , Alpha Condé  exerce son deuxième  et dernier mandat  et ce que la constitution guinéenne dit , sur ce qu’il s’est engagé en prêtant serment  de façon  honnête devant la République bien entendu   et  s’engageant  d’être sanctionné au cas où , il violerait son serment».

Enfin Aliou Bah dit : « Donc, pour nous , il n’y a pas de nécessité de débat autour  une nouvelle constitution ou sur l’actuelle constitution. Ce qui est important à savoir qu’en toute démocratie, l’alternance représente l’oxygène de la démocratie. », 

Léon KOLIE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info  

Comments

comments