La salle des actes du palais du peuple a servi de cadre à ce jour, à la clôture de la session Plénière ordinaire de l’Institution Nationale Indépendante des Droits de l’Homme (INIDH), tenue au cours du premier trimestre de l’année 2019.

Présidée par Mohamed Lamine Fofana, ministre conseiller chargé des institutions à la présidence de la République de Guinée, cette cérémonie de clôture de la session de la plénière ordinaire de l’Institution Nationale Indépendante des Droits de l’Homme, a connu la présence de son président, Dr Alia Diaby, de ses commissaires et les représentants des institutions républicaines et internationales.

Dans son intervention, le président de l’INIDH, Dr Alia Duaby a indiqué que la présente session a été consacrée essentiellement à l’examen et l’adoption du Rapport annuel 2018 de l’Institution Nationale Indépendante des Droit Humains (INIDH).

« Ce rapport reflet exhaustif et fidèle des droits de l’homme dans notre pays est un document de référence d’une grande importance pour tous ceux qui sont concernés par les droits de l’homme en Guinée. C’est lieu de saluer l’esprit d’ouverture, la patience et la compréhension mutuelle qui ont présidé son adoption ce matin même par l’Assemblée plénière », a déclaré le numéro un de l’INIDH.

Face aux difficultés de fonctionnement auxquelles l’INIDH est confrontée, Dr Alia Diaby a dit qu’ils les a portées à l’attention de qui de droit dans le respect des procédures, des rôles et des fonctions, et ils ont l’espoir que rien ne sera plus comme avant. Car, dit-il : « mais l’efficacité de notre action commande la discrétion et la mesure. Avec le soutien de tous, demain sera nettement le meilleur »..

« Au cours du premier trimestre de l’année 2019, l’INIDH a déployé une mission sur les allégations de violations des droits de l’homme en lien avec les opérat-ions de déguerpissement su site de Kaporo Rails et Kipé 2 et à la maison centrale de Conakry pour vérifier et documenter des allégations de torture sur des détenus », a lancé le président de l’INIDH.

 

Léon KOLIE pour JMI

 JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments