Si votre quotidien préféré avait évoqué les positions divergentes entre acteurs de l’opposition politique malienne, notamment la COFOP, le parti YELEMA vient de prouver le contraire. Un communiqué fracassant de la formation de l’ancien PM malien le désengage de toute appartenance au document dissident au consensus politique.

Nul n’ignore que l’opposition malienne est composée de deux tendances conduites par le FSD et du COFOP. Les divergences de vue entre le chef de file Soumaila Cissé sont courantes et donne l’impression d’une guerre de générations voire de leadership. Chose mise à nu avec la dernière sortie de la COFOP qui faisait croire que les relations entre les acteurs concernés sont tranchées autours du dialogue politique en cours. Coup de chapeau, le YELEMA de Moussa Mara vient de démentir toute implication au communiqué né des dernières rencontres de la COFOP.

Le rejet

Signé du Secrétaire General Abdine Issa SANGARE, la lettre officielle de la famille politique de Moussa Mara ne va pas par quatre chemins. On peut y lire que le parti YELEMA « Le changement » a été surpris de voir un communiqué non signé attribué à la COFOP sur les réseaux sociaux et demandant, entre autres, la démission du Premier Ministre Soumeylou Boubeye MAIGA. Ce que rejette le parti numéro 1 en commune 4 de Bamako qui approuve la démarche entreprise par le chef de l’Etat  qualifiée de « dilatoire » selon les termes du communiqué de la COFOP. Clairement , la team à Mara précise qu’elle ne partage pas du tout les aspects énoncés dans le paragraphe contenant ces phrases lourdes de sens.

Plus loin un message est lancé à l’endroit des opinions nationale et internationale : YELEMA n’a pas été associé à la rédaction de ce communiqué. Pour les camarades de Moussa Mara ,il faut mettre balle à terre en ces termes : « Le parti YELEMA invite les acteurs politiques à œuvrer pour l’accalmie et le rassemblement dans ces moments difficiles pour notre pays ».

Le soutien

Quant au rejet du dialogue en cours que rejette la COFOP , la position est toute autre qui est favorable si l’on s’en tient au communiqué à disposition de notre rédaction. Le SEGAL Sangaré indique que YELEMA réitère son soutien aux démarches actuelles de rapprochement entre les pôles politiques et rappelle qu’il n’a cessé d’appeler à cela depuis la fin de l’élection présidentielle de l’année dernière.

Avec cette sortie qui n’est pas passée inaperçue, peut-on dire qu’il y’aurait eu mensonge auprès du peuple ? Les réseaux sociaux parlent d’un clash entre Moussa Mara et Oumar Mariko suite à cette affaire mais l’ex Chef du gouvernement rassure que tout va bien. Les jours à venir en diront beaucoup sur la COFOP quoi vient d’afficher le manque d’unité en son sein.

 

Idrissa KEITA pour JMI

Correspondant particulier de JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments