Dans le cadre de la plateforme de communication gouvernement, la Ministre du Plan et du Développement Économique, Kanny Diallo était ce lundi devant  un parterre  de journalistes pour dévoiler le bilan positif  de la politique dé développement  que son département a connu au cours de l’année 2018 et les perspectives en cours.

Dans son intervention, la Ministre du Plan et du Développement Économique, Kanny Diallo a indiqué qu’elle pilote un département stratégique dans le processus de développement économique, durable et inclusive d’un État.

Selon la cheffe de département du Plan et du Développement Économique, avec les efforts du ministère du Plan et du Développement Economique, il est important de rappeler le contexte dans lequel se situait la Guinée, au regard de la fragmentation du cadre de gestion du développement du fait de la dualité qui prévalait au niveau des institutions en charge de la gestion du développement.

Elle a ensuite   démontré que cela a permis de participer à l’impulsion de la dynamique de transformation durable de l’économie guinéenne.

« Depuis l’avènement de la troisième République, plusieurs réformes économiques et financières ont été engagées pour stabiliser le cadre macroéconomique, d’améliorer le climat des affaires, de renouer les relations avec les partenaires techniques et financiers et d’atteindre le point d’achèvement de l’initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE) », a laissé entendre Kanny Diallo.

C’est pourquoi, la conférencière a noté que la relance des programmes de coopération et une reprise de l’activité économique en ont résulté avec un taux de croissance du produit intérieur brut qui s’est établi à 5,4 % en moyenne sur la période de 2010 à 2012.

La Ministre du Plan et du Développement Economique a aussi  rappelé que malheureusement, cette dynamique a été contrariée par la baisse des cours des minerais sur le marché international, les tensions sociopolitiques consécutives aux élections législatives de 2013, l’apparition de la maladie à virus Ebola, provoquant un ralentissement de l’activité économique et une décélération de la croissance du PIB qui s’est établie à 3,8% en moyenne, sur l’ensemble de la période 2013-2015.

« Globalement, le cadre macroéconomique est resté stable sous-tendu par : l’impact positif de l’annulation en 2012, de la dette de la Guinée, au titre de l’initiative PPTE, de l’important appui de la Communauté internationale, de l’ordre de 705 millions de dollars des États-Unisobtenus dans le cadre de la crise provoquée par la Maladie à Virus Ebola, à la suite des conférences de Bruxelles en mars, de Washington en avril et de New York en juillet 2015 », a expliqué Kanny Diallo.

Poursuivant, la ministre Kanny Diallo a clairement précisé que depuis 2016, les actions du Ministère ont permis d’améliorer la gouvernance statistique en rendant fonctionnel le Conseil National de la statistique, conformément à la loi statistique révisée en 2014, en adoptant la deuxième génération de la stratégie nationale de développement statistique (SNDS 2), alignée sur le PNDES 2016-2020 et en ouvrant une filière de formation de cadres moyens en statistiques à l’École Nationale d’administration de Guinée.

Selon la ministre, le renouveau de la planification du développement, avec l’adoption de deux plans de développement à moyen terme : le Plan quinquennal 2011-2015 et le PNDES 2016-2020.

« Ces deux plans traduisent la volonté manifeste des autorités, de renouer avec la tradition planificatrice de la Guinée marquée sur la période 1960-1985, par la mise en œuvre successive de (4) plans de développement », a-t-elle mentionné .

Plus loin, Kanny Diallo a souligné  que le ministère du Plan a été la cheville ouvrière de la préparation et de l’organisation de la Réunion du groupe consultatif.

« Cette réunion de haut niveau qui s’est tenue à Paris en novembre 2017, a permis d’enregistrer des annonces de contributions des partenaires au développement de la Guinée, d’environ 21,7 milliards de dollars des États-Unis, pour le financement du PNDES qui fut un immense succès et ses résultats ont dépassé les attentes tant du point de vue de la participation, de la consistance des échanges que des annonces de contributions », a conclu la ministre Kanny Diallo.

Léon KOLIE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments