L’esplanade du palais du peuple sis à Kaloum, a abrité ce vendredi, 08 mars 2019, la célébration de la journée internationale des femmes. Plusieurs Guinéennes venues de tous les horizons étaient au rendez-vous pour célébrer cette importante journée internationale du 08 mars qui leur est dédiée.

Cette cérémonie a connu la présence du chef de l’Etat, le Pr Alpha Condé accompagné d’une forte délégation des membres du gouvernement et des représentants des institutions internationales accréditées en République de Guinée.

Dans son discours, la ministre de l’Action sociale et de la Promotion féminine et de l’Enfance, Mariam Sylla a indiqué que conformément à des usages partagés depuis plusieurs décennies, la République de Guinée, a toujours célébré 08 mars, la Journée Internationale de la Femme.

«Cette commémoration qui tire sa légitimité des revendications des travailleuses d’une industrie de textile de Chicago, aux Etats Unis, en 1857, sera placée sous le thème prioritaire : ‘’Autonomisation des femmes et lien avec le développement durable », a dit la ministre Mariam Sylla.

En se plaçant dans une perspective nationale et gardant constamment à l’esprit l’engagement personnel de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, le Professeur Alpha CONDE, dans le processus d’émancipation économique de ses concitoyennes, le 08 mars de cette année a été célébré autour du thème : « Autonomisation de la Femme Guinéenne : Quel bilan de 2010 à nos jours ?

« Sans occulter le caractère festif des manifestations, l’occasion de la Journée internationale de la Femme est mise à profit pour jeter un regard rétrospectif sur les résultats des immenses efforts consentis par la 3ème République dans le cadre de l’autonomisation de la couche féminine », a souligné Mariam Sylla.

Selon elle, il est d’évidence qu’au niveau de tous les secteurs d’activités de l’ensemble des catégories socioprofessionnelles de nos concitoyennes, d’énormes progrès ont été accomplis.

« Toutefois, en nous réjouissant de ces avancées qui confèrent aux femmes de Guinée la place qui est la leur dans le processus de développement national, nous devons poursuivre nos efforts de plaidoyer et de sensibilisation auprès des autorités nationales à tous les niveaux ainsi que nos partenaires pour la poursuite de leur engagement en faveur de celles qui constituent plus de 52% de la population globale de notre pays », a noté la ministre Mariam Sylla..

Le président Alpha Condé a déclaré qu’il était très heureux de partager cette journée avec les femmes.

Selon Alpha Condé, les femmes sont victimes de beaucoup de problèmes, comme les mariages précoces, l’absence d’égalité. L’émancipation de la femme passe par son indépendance économique, quand elle n’a pas son indépendance économique, on peut ne pas dire qu’elle jouit de ses droits, a martelé Alpha Condé.

« Notre bataille est de donner aux femmes guinéennes leur autonomie. Nous sommes fiers de voir les femmes guinéennes porter des tissus fabriqués en Guinée. Je préviens les commerçants, je vais envoyer des inspecteurs dans les marchés de Guinée », a souligné le locataire de Sékoutouréyah.

Le chef de l’Etat a ensuite mentionné que « tout commerçant qui sera pris entrain de vendre des pagnes de contrefaçon, sera arrêté et condamné. Tout pagne qui sera pris et qui est une imitation du pagne guinéen, le commerçant sera condamné ».

A noter que cette commémoration internationale du 08 mars a pris fin par la visite des stands des teinturières, mareyeuses et autres par le chef de l’Etat.

Léon KOLIE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments