La ministre du Plan et du Développement  Economique, Kanny Diallo a procédé à Conakry, le lancement de la cérémonie   de la vulgarisation  du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES 2016-2020).

Cette vulgarisation du PNDES (2016-2020)  a mobilisé 3,5 milliards de dollars américains sur les 21,7 milliards   américains annpncés.

Dans son intervention, la ministre du Plan et du Développement  Economique, kany Diallo  s’est d’abord réjoude la présence massive à cet atelier qui traduit tout l’intérêt sur la mise en œuvre de ce cadre fédérateur des actions de développement que constitue le PNDES, et ce en dépit de vos nombreuses obligations.

Selon la ministre Kany Diallo, au nombre des acquis de la 3ème République, les guinéens retiendront sans aucun doute, la consolidation des bases démocratiques du pays, la stabilité macroéconomique. Car dit-elle, « mais aussi et surtout, le renouveau de la planification du développement. En effet, après le Plan quinquennal 2011-2015, l’adoption du PNDES 2016-2020, traduit clairement la volonté des autorités, de renouer avec la tradition planificatrice de la Guinée, marquée par la mise en œuvre du Plan Triennal 1960-1963 ».

« Le Plan Septennal 1964-1971, le 1er Plan Quinquennal 1973-1978 et le 2ème Plan Quinquennal 1980-1985. Des plans qui ont permis au pays d’affirmer son indépendance économique et de poser les bases de son décollage », a déclaré la cheffe de département du Plan et du Développement  Economique.

Dans le même cadre, la ministre Kany Diallo a également précisé qu’en initiant cette campagne de vulgarisation, le Ministère du Plan et du Développement Economique, cherche à répliquer, à l’étape de la mise en œuvre du PNDES, l’approche participative qui a prévalu lors de son élaboration.

« La finalité est de partager avec les populations, les objectifs du PNDES tels qu’adoptés par l’Assemblée Nationale, d’obtenir leur adhésion aux choix stratégiques qui le sous-tendent, et surtout, de les engager à contribuer à la mise en œuvre des actions prioritaires qui y sont prévues », a lancé Kany Diallo.

Elle a ensuite noté que cette campagne sera aussi l’occasion pour le Ministère du Plan et du Développement Economique, de porter à l’endroit des populations, des messages-clés allant dans le sens de l’appropriation du PNDES et de l’efficacité de sa mise en œuvre.

« Le premier message est que le PNDES est, contrairement aux plans qui l’ont précédé, l’outil d’opérationnalisation sur une période de 5 ans, d’une vision de long terme, la Vision 2040, d’une Guinée émergente et prospère, une Guinée maîtresse de son destin, « assurant un niveau de vie élevé de bien-être à ses populations et garantissant l’avenir des générations futures », a souligné la ministre Kany Diallo.

La ministre Kany Diallo a aussi dit que l’inclusion au sens du PNDES, signifie que personne n’est laissé pour compte, dans ce Plan. Tous les guinéens sont concernés : qu’ils soient pauvres ou non pauvres, hommes ou femmes, jeunes ou vieux, urbains ou ruraux, travailleurs ou chômeurs, vivants ou non avec un handicap, ou qu’ils soient porteurs ou non du VIH.

« En visant la durabilité, le PNDES appelle à une utilisation parcimonieuse des ressources de l’air, de l’eau, du sol et du sous-sol, de sorte en laisser la jouissance à ceux qui viendront après nous, sur cette terre. Suivant cette vision, le PNDES est totalement aligné sur les ODD à l’horizon de 2030 », a conclu Kany Diallo .

Léon KOLIE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

 

 

Comments

comments