Le gouvernement guinéen vient de mettre en circulation de nouveaux billets de 20.000 francs, par la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG), en remplacement d’anciens de même valeurs, mais qui selon certains économistes, ont été victimes de faussaires.

Interrogé ce samedi, 22 février2019, par un reporter de justinmorel.info sur cette question concernant l’économie du pays, le 2ème vice-gouverneur de la BCRG, Nianga Komata a précisé que la mise en circulation de ces nouvelles coupures de 20.000 Gnf est faite pour sécuriser la monnaie guinéenne en vue de maîtriser l’inflation.

« Il faut signaler haut et fort que la circulation de ces nouveaux de billets de 20.000 Gnf, vise à lutter contre la contrefaction.», a déclaré le  2ème vice-gouverneur de la BCRG, Nianga Komata.

Selon lui,  pour reconnaître les nouveaux billets, il s’agit de faire attention « à l’image de deux colombes qui ne peuvent pas être falsifiées par ces « blanchisseurs d’argent ». Ce nouveau billet de 20.000 Gnf possède beaucoup d’éléments qui le sécurisent en tout temps et à tout moment. Mais chacun devrait personnellement veiller aussi, pour ne pas se laisser tromper par les tricheurs.», a conclu notre interlocuteur .

 Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments