C’est à Kindia que le ministre du Budget Isamel Dioubaté  a présidé vendredi dernier  le lancement des travaux de la validation du plan d’action 2019 du Ministère du Budget.

Cette retraite de Kindia a connu la présence de l’ensemble des acteurs concernés  anilmés par le souci d’optimiser la politique budgétaire et d’améliorer par-là l’administration fiscale et douanière pour sécuriser les recettes, et qualifier la dépense publique.

L’organisation de cette retraite s’inscrit dans le but de développer l’approche participative au sein du ministère du Budget, mais aussi de promouvoir le travail d’équipe entre les cadres du département.

Prenant la parole à cette occasion, le chef du gouvernement, Dr  Ibrahima Kassory Fofana, s’est résolument engagé à poursuivre les efforts d’orientation des interventions publique vers des secteurs à fort potentiel de croissance et qui impactent directement les populations guinéennes telles qu’ambitionnées par le Président de la République Alpha Condé.

De son coté ,  la Gouverneure de la région administrative de Kindia a indiqué que  cette retraite est un symbole fort de l’engagement du ministre en charge du Budget à partager avec toutes les directions relevant de sa juridiction les résultats des activités de l’année écoulée, et du contenu du document de planification pour l’année en cours à l’effet d’une meilleure appropriation et visibilité.

Pour sa part, le ministre du Budget, ISmael Diuobaté a affirmé que la présence de chaque acteur à cette retraite traduit votre engagement dans le cadre du renforcement de la mobilisation et de la sécurisation des recettes.

Car dit-il, «  mais aussi la qualification de la dépense, ceci conformément à la vision du Chef de l’État Alpha Condé. J’espère que Kindia, permettra de consolider la collaboration entre les différentes directions et services du ministère du Budget mais aussi de disposer d’un plan d’action crédible pour une meilleure amélioration de la gestion de nos finances publiques ».

Le ministre du Budget a clairement précisé que la réussite de cette retraite requiert l’implication et la détermination de chaque acteur. Selon, Ismaël Dioubaté, en tant que cadres impliqués dans la mobilisation, la sécurisation de nos ressources internes mais aussi la qualification des dépenses publiques, ils ont pour devoir en plus de présenter les plans d’action, d’analyser toutes les activités du département en vue d’identifier les leviers permettant une mise en œuvre effective des activités prévues en 2019.

 

Momo SOUMAH pour JMI

 Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments