Depuis son élection le 15 décembre 2018 à la tête de la commune de Ratoma, le candidat du principal parti de l’opposition (UFDG), Souleymane Taran Diallo, n’a pas encore pris fonction, dans la mesure où aucune passation n’a été faite entre lui et la secrétaire générale, représentante du ministère de l’Administration du territoire et de la Décentralisation du de ladite mairie qui, jusque-là , dirige encore ladite commune.

Interrogée ce mercredi, 20 février 2019, par justinmorel.info, sur ce sujet, une conseillère de l’UFDG pour la mairie de Ratoma, Mariama Ciré Barry n’a pas caché sa colère, déclarant que ce n’est pas possible qu’un maire élu depuis le 15 décembre 2018, n’ait pas encore pris fonction.

«C’’est une chose incroyable que jusque-là, le ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation n’a pas procédé à l’installation de notre élu Souleymane Taran Diallo. Il faut le dire haut et fort que cette attitude est anti-démocratique et une violation flagrante de notre constitution », a laissé entendre notre interlocutrice.

A rappeler que le poste de maire de la commune de Ratoma est revenu à Souleymane Taran Daillo avec 30 voix sur 45.

Affaire à suivre !

 

Léon KOLIE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments