Suite à l’élection  de Mamadouba Tos Camara à la tête de la commune de Matoto face au candidat du principal parti de l’opposition, l’honorable Kalémodou Yansané, le parti UFR de Sidya Touré accusé par certaines leaders politiques et de la société civile d’avoir joué faussement de la démocratie  vis-à-vis de son ex-allié Cellou Dalein Diallo.

Interrogé ce lundi, 18 février 2019,  par un reporter de justinmorel.info, sur cette accusation dont son parti fait l’objet dans cette affaire de l’installation du conseil communal de la commune de Matoto, le chargé de communication de l’Union des Forces Républicaines (UFR), Tidjane Sylla a indiqué  que le soutien de l’UFR  à l’élection du candidat du RPG, Mamadouba Tos Camara  à la tête de la mairie de Matoto, était de  respecter leur accord avec le RPG Arc-en-ciel, dans le cadre des communales du 04 février 2018 .

« On fait que respecter que notre accord avec le RPG. Donc, ceux qui s’agitent à porter un doigt accusateur  sur  notre formation politique d’être à la solde d’une élection incomprise de Tos Camara à Matoto, se trompent… ».

Et d’insister : «Sachez que nous avons signé un protocole d’accord  avec RPG dans le but qu’il soutient  pour briguer  la mairie de Matam en contre partie qu’on apporte  aussi  notre soutien pour la commune de Matoto.  Et ce qui fut fait . Dans ce cas, qu’est-ce qu’ils veulent ces racontars-là. On a fait que respecter un accord en temps réel », a laissé entendre le chargé de communication de l’Union des Forces Républicaines (UFR), Tidjane Sylla.

Entretien réalisé par Léon KOLIE pour JMI 

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments