Dans un communiqué diffusé ce mardi sur les ondes de la radio Télévision Guinéenne (RTG), le gouvernement guinéen s’est réjoui, au terme de plusieurs années de procédure, de l’aboutissement le lundi 4 février 2019, de plusieurs affaires criminelles ayant permis : la condamnation à la réclusion criminelle à perpétuité avec une période de sûreté de 30 ans des sieurs Mohamed Diallo dit Junior et six autres notamment pour assassinat sur la personne de Mme Aissatou Boiro, Ex. Directrice Nationale du Trésor et de M. Paul Temple Cole, cadre au Ministère des Finances au moment des faits.

Dans ce même communiqué, le gouvernement Kassory a aussi déclaré que la condamnation à la réclusion criminelle de 10 à 20 ans pour association de malfaiteurs, détention illégale d’armes de guerre et vol à main armée des sieurs Oumar Lamarana Diallo dit Williams et onze autres ;

« La condamnation à la réclusion criminelle de dix ans (10 ans) du Capitaine Kaly Diallo pour usage non autorisé d’arme à feu dans le cadre du maintien de l’ordre public lors d’une manifestation de l’opposition ayant entrainé la mort du jeune Thierno Hamidou Diallo et celle de  la réclusion criminelle de six ans (6 ans) du Capitaine Moussa Wolto Soumaoron, commandant d’unité à la Brigade anti-criminalité (BAC) pour fait de torture sur un citoyen placé en garde à vue », a souligné le contenu de ce communiqué .

A cet effet , le Gouvernement se félicite de l’action décisive du Ministère de la Justice et de sa détermination à faire toute la lumière sur les affaires criminelles emblématiques et actuellement pendantes devant les juridictions.

« Le Gouvernement réitère son engagement à lutter résolument contre l’impunité sur toutes ses formes et à faire poursuivre tous les auteurs d’infraction à la loi pénale, quelle que soit leur qualité », a conclu le communiqué.

Momo SOUMAH pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments