SHARE

Accordant un entretien  cette semaine à nos confrères de la RFI  dans leur émission ‘’ L’Invité du jour’’, le ministre d’Etat Secrétaire général et Porte-parole de la Présidence, Kiridi Bangoura a déclaré que : « Le Chef de l’Etat n’a rien à voir quand à la fixation de la date des élections ».

Le ministre secrétaire général à la présidence, Kiridi Bangoura a également affirmé que le chef de file de l’opposition sait très bien qu’il n’y a pas d’agenda caché du président Condé : « Le seul agenda, c’est l’agenda républicain. Le Chef de l’Etat n’a rien à voir quant à la fixation de la date des élections. L’obligation lui est faite, chaque fois que la CENI lui propose une date de prendre un décret pour avancer. »

«Il y a un glissement, c’est vrai. Un constat a été fait qu’on ne peut pas tenir les élections législatives à date. Mais, si tout se passe bien, les élections là auront lieu cette année. Donc, on pourra poursuivre le déroulé du calendrier républicain, en Guinée », a mentionné Kiridi Bangoura.

Sur l’éventualité de la révision constitutionnelle, en Guinée, Kiridi Bangoura croit que le débat ne devra se focaliser sur le maintien au pouvoir du Président Alpha Condé, au-delà de 2020: « Est-ce que vous connaissez l’équivalent en Europe, d’un Chef d’Etat qui discuterait avant la fin de son mandat, de la fin de son mandat… C’est curieux qu’en 2019, au lieu de s’occuper des législatives et du développement, au lieu de travailler sur cela, nous sommes en train encore de discuter d’un plan qui n’existe pas pour l’instant. Le Président est à la tache au milieu des populations pour faire avancer notre pays », a indiqué le ministre secrétaire général à la présidence.

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE