SHARE

La coïncidence est assez troublante, même si l’on ne peut affirmer avec exactitude que, ce sont les derniers événements au Gabon qui motivent ces décrets présidentiels qui bombardent des hauts gradés de l’armée guinéenne comme diplomates à l’étranger. 

En tout état de cause, le président Condé n’a pas lésiné sur son pouvoir discrétionnaire de nomination, au soir de ce lundi 7 janvier 2019.

Le Général Edouard Théa, précédemment chef d’Etat-Major général adjoint de l’armée de terre est nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Guinée en Angola tandis que le Général Aboubacar Sidiki Camara, précédemment directeur de Cabinet au Ministère de la Défense nationale est nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Guinée au Cuba

Le Général Ousmane Camara, précédemment Haut commandant en second du Haut commandement de la Gendarmerie nationale, direction de la justice militaire est nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Guinée en Guinée Bissau et le Général Fodé Keita, précédemment chef d’Etat-Major général de l’armée de terre est nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Guinée au Mali.

Au rang des dames de la haute hiérarchie militaire, Madame Hadja Aminata Kobélé Keita, précédemment contrôleur général de police au Ministère de la sécurité et de la protection civile est nommée ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Guinée au Sénégal ; Madame Hawa Diakité Kaba, précédemment ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire en République de Cuba est nommée ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Guinée en Afrique du Sud.

Pour les autres nominations civiles, Monsieur Alhassane Barry est nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Guinée en Algérie ; Monsieur Kabinet Condé, précédemment ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Guinée au Mali est nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Guinée au Brésil.

Dans l’opinion chacun y va de son commentaire et certains n’hésitent pas à faire le lien entre le coup d’État militaire avorté au Gabon et ces affectations d’influents hauts gradés de l’armée qui, selon eux, s’apparentent ni plus ni moins à des mesures de précaution prises par le pouvoir Condé.

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE