Defendant, Fatou Badiar Diallo, stands on July 13, 2013 in court in Conakry as she is sentenced to a 15-year term over a failed assassination attempt on President Alpha Conde. Two ringleaders received life sentences for the assassination attempt that rocked the nation just seven months after its first-ever democratic presidential election. Another six defendants were handed jail terms of between five and 15 years. Around 60 people were arrested in connection with the attack on July 20, 2011, during which rogue soldiers opened fire on Conde's residence, blasting it with bazookas and rocket-propelled grenades in a two-hour gun battle. The president was unhurt but a member of his presidential guard was killed and two others were injured. AFP PHOTO / CELLOU BINANI (Photo credit should read CELLOU BINANI/AFP/Getty Images)

Inculpée dans l’affaire du 09 juillet 2011 concernant l’attaque contre le domicile privé du chef de l’Etat  à Kipé, dans la commune de Ratoma, Fatou Badiar Diallo, condamnée à 15 ans de prison ferme, a  bénéficié d’une grâce présidentielle le 31 décembre 2018. Un geste salué par la majorité des Guinéens.

Maître Kpana Emmanuel Bamba, l’avocat de l’ancienne condamnée dit sans ambages  ses sentiments et s’avance même pour parler un peu au nom de tous, parents et amis : ‘’Nous sommes animés de joie et de satisfaction après la grâce qui lui a été accordée. Nous pensons que cela va être un facteur de réconciliation, de cohésion et d’’unité nationale. L’affaire du 19 juillet 2011, est un dossier qui divisait une bonne partie des Ginéens’’.

Dans un entretien accordé à nos confrères partenaires de la radio  »Espace FM »  depuis son domicile privé à Kaloum, l’ex détenue de la maison correctionnelle de Coronthie, Fatou Badiar Diallo a, de son côté, déclaré ceci: « Je remercie le professeur Alpha Condé. Je prie tous les Guinéens d’accepter ce qui m’est arrivé. C’est un destin ». 

‘’Je dis à tous les Guinéens d’accepter ce qui m’est arrivé. Que personne ne parle mal. Ils n’ont qu’à remercier le chef de l’Etat. Aucun Guinéen ne l’a mis au pouvoir. Acceptons cela et prions pour lui pour qu’il puisse finir son mandat’’, a noté Fatou Badiar Diallo.

 

Léon KOLIE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments