Dans le but de promouvoir et offrir un sens réel à la notion des droits de l’Homme en République de Guinée, l’Institution Nationale Indépendante des Droits de l’Homme (INIDH) par la voix de son président Dr Alia Diaby, lors de la clôture de sa deuxième plénière annuelle  tenue au Palais du Peuple, a décerné ce mercredi, 26 décembre 2018, la Palme des Droits de l’Homme  à deux chefs religieux, plus une somme symbolique de dix millions de francs, au grand imam de la mosquée Fayçal, El Hadj Mamadou Saliou Camara et à l’archevêque de Conakry , Monseigneur Vincent Koulibaly de l’église catholique, pour s’être investi en faveur de la promotion et de la protection des droits de l’homme dans le pays.

Dans son intervention, le président de l’INIDH, Dr Alia Diaby a déclaré que la protection des droits de l’Homme doit être le souci de tous les acteurs politiques et de la société civile, et même du gouvernement, pour que les citoyens guinéens manifestent librement leurs opinions politiques et sociales sans une crainte d’être empêchée dans le pays.

« l faut le dire que le décernement de cette palm des droits de l’homme en Guinée  aux deux religieux, est la route première en Guinée. Et, cette initiative émane de l’INIDH qui se veut promouvoir la protection des droits des humains en Guinée », a indiqué le président de l’INIDH.

Momo SOUMAH pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments