SHARE

La situation dans la commune de Matoto, la plus grande circonscription électorale du pays, est plus que jamais confuse. En cause l’installation du maire de la commune la semaine dernière.

L’élection avait été interrompue par un individu qui n’était pas d’accord avec le décompte final, donnant gagnant le candidat de l’UFDG Kalémodou Yansané, qui était opposé à Mamadouba Tos Camara du RPG.

Depuis, la scène de pagaille qui a suivi cette cérémonie qui était censée élire l’exécutif communal, et l’annulation dans la foulée par le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, Bourema Condé, chacune des parties continue, de revendiquer la victoire!

L’UFDG tient mordicus à avoir obtenu 23 conseillers sur 45 à l’issue du vote; le RPG-Arc-en-ciel avance le même argumentaire. Depuis c’est l’impasse. Pire, chacune des deux formations politiques, n’envisage point une reprise des élections comme l’entend le ministre de l’administration du territoire.

Le candidat de l’UFDG a annoncé ce mercredi 19 décembre 2018, qu’il sera installé dans ses fonctions en début de semaine prochaine. Des jeunes du RPG s’opposant non seulement à la reprise du vote, mais entendent également installer Mamoudouba Tos du RPG comme maire de la commune de Matoto!

Cette situation délétère laisse planer un statut quo sur l’installation du maire de la commune de Matoto qui risque ainsi de perdurer encore et encore… Tenez-vous bien, dix mois après la tenue de l’élection communale !

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE