SHARE

Dans une interview accordée ce vendredi, 14 décembre 2018,  diffusée aux environs 5 heures 30 minutes à nos confrères de la radio ‘’Espace FM’’ , le président du parti Bloc Liberal (BL) , Dr Faya Millimono s’est largement exprimé sur les raisons des quatre jours de grève qu’il a tenue dans l’enceinte  de l’Université Gamal Abdel Nasser et sur l’adoption de la session budgétaire 2019 qui se poursuit actuellement à l’Assemblée nationale.   

Face au micro de nos confrères d’Espace FM, l’opposant du régime Alpha Condé, Dr Faya Millimono a déclaré que : «après quatre jours de ma grève de la faim,  nous avons eu le sentiment que les Guinéens ne sont pas restés indifférents. Parce que cette grève de la faim au regard du contexte guinéen, c’est quelque chose qui n’est pas bien connu. Beaucoup avait voulu nous dissuader ». Et de préciser:

« Mais à la fin de la journée, tous ont compris que c’était un sacrifice à faire. Et, on a vu donc ce défilé ici au siège du Bloc Libéral (BL), des élèves même du primaire, des enseignants, des parents d’élèves, des syndicalistes, on a vu les partis politiques de la mouvance comme de l’opposition venir nous soutenir, nous témoigner leur compassion .Et, donc ça au moins, peut accroître le niveau de conscientisation de nos compatriotes par rapport à la chose éducative qui est aujourd’hui bafouée » a indiqué le président du BL.

Le politicien aguerri a confié que : « du côté de la mouvance, on ne s’attendait pas à ce qu’à travers tel seul acte, on puisse faire bouger un gouvernement qui, depuis plus de deux mois, refuse de négocier avec le syndicat des enseignants, pour permettre à nos enfants de retourner à l’école.  Par rapport à la démilitarisation, par rapport au retour des enfants à l’école ».

« Nous n’avons pas senti les lignes bouger du côté du gouvernement, même si ces derniers temps, nous attendons qu’il y a un début de dialogue. La seule chose qu’on a réussi de palpable à obtenir du gouvernement, c’est d’être gêné. Voici ce que nous avons pu obtenir de ces 4 jours », a mentionné Faya Millimono.

S’agissant de l’adoption de la session budgétaire 2019 qui se déroule présentement à l’Assemblée Nationale, Dr Faya Millimono a fait comprendre  que : « pour le budget qu’on est en train de chercher à adopter, il y a eu très peu d’information. Je parle des principes de base au niveau du BL qui trouvent un gâchis, quand nous avons un gouvernement aussi grand que celui que dirige Kassory Fofana ».

« Nous avons besoin dans notre pays de ramener les choses aujourd’hui aux fondamentaux. Nous avons besoin aujourd’hui d’un gouvernement très restreint mais composé de modèles compétents et intègres. Ça va nous permettre de mettre le focus et surtout de gérer de manière très parcimonieuse nos fonds  », a dit Dr. Faya.

Selon lui: « Bientôt la fin du mandat des députés, et le président va gouverner par ordonnance. Et ; cela nous  inquiète parce que déjà même avant que cette assemblée ne soit « périmée », le premier ministre actuel a décrété  le maintien d’ordre en République de Guinée en dehors de la constitution et des lois. Si désormais, le président de la République doit légiférer par droit d’ordonnance, ça va être d’avantage plus dangereux! », a martelé l’opposant farouche d’Alpha Condé.

 Sur la même lancée, il a ensuite noté que : « La première chose en tout cas nous comptons faire, c’est de tendre la main à la société civile et à tous ceux qui croient à la Guinée de s’assurer que le 5 avril prochain, aucun député « périmé » ne viendra siéger à l’hémicycle. Ça c’est la première des choses ».

« Nous tirerons clairement les conclusions sur la gouvernance du professeur Alpha Condé qui est aujourd’hui une violation claire de son serment. Il n’a pas pu faire fonctionner les institutions, et donc la question d’une période transitoire doit être sur la table, dès lors que nous n’aurons plus une assemblée légitime. En ce moment-là, nous pourrons mettre en place des institutions transitoires qui vont mettre de l’ordre dans tous ce qui se passe, et même revoir notre constitution. », a conclu le leader du BL.

  JMI Copyright © JustinMorel.Info 

Comments

comments

SHARE