SHARE

Un réceptif hôtelier de la place a servi de cadre ce vendredi 30 novembre 2018, aux membres de l’entreprise VEOLIA en collaboration avec le gouvernement guinéen et la Banque Mondiale, chargée de gérer l’Electricité De Guinée (EDG), pour faire le bilan de leurs activités depuis trois ans.

La rencontre avec les hommes de médias a permis à l’Administrateur Général de l’entreprise VEOLIA, Abdel Ndi Attou de faire le point sur le redressement du bilan d’EDG après 3 ans de contrat de gestion avec le gouvernement guinéen.

Dans son animation, l’Administrateur Général de l’entreprise VEOLIA, Abdel Ndi Attou a indiqué devant un parterre de journalistes que, « en 2018, deux clients sur trois sont de nouveaux clients pour EDG. Le redressement continue avec un doublement des encaissements, une forte augmentation du rendement réseau et la pose et le raccordement de plus de 110 000 nouveaux compteurs en 3 ans ».

Selon le conférencier, dans la zone de Conakry, EDG continue de se transformer et de développer son activité au service des guinéens. «Tous les indicateurs techniques montrent une progression du service alors que les réformes du secteur ne sont pas terminées », a-t-il dit.

« En passant de 238 469 clients en 2015 à 400 149 en 2018, EDG assure une hausse de 68% de nouveaux clients. En 2018, le parc de compteurs posés et raccordés est de plus de 120 000 contre 13 000 en 2015, soit une hausse de +846% sur la période», a déclaré l’Administrateur Général de l’entreprise VEOLIA, Abdel Ndi Attou

Evoquant les réalisations de l’année d’EDG, le conférencier a également affirmé que « le renforcement des moyens de production dans les villes de l’intérieur. Les localités de Pita, Dalaba et Mamou initialement alimentées par des centrales d’une capacité de 6kV ont toutes été dotées de centrales d’une capacité de 30kV. De nouvelles centrales thermiques ont été mises en place dans les villes de Kouroussa, Mandiana, Kérouané, Boffa Siguiri et Kankan ».

Poursuivant, il a laissé entendre aussi que l’électrification des communes rurales, dans le cadre du Projet d’Electrification Rurale, 26 préfectures et 36 localités rurales ont été électrifiées en Basse et Moyenne Guinée ».

A noter que lors de son passage dans l’émission ‘’les Grandes Gueules’’ de nos confrères de la ‘’radio Espace FM’’, le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Cheick Taliby Sylla a fortement menacé de résilier le contrat avec l’entreprise VEOLIA pour une mauvaise gestion concernant la distribution du courant dans les quartiers de la capitale et ses périphériques par rapport à la déserte en électricité.

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE