SHARE

Dans le cadre de la sensibilisation des populations sur les enjeux du changement climatique et la protection des écosystèmes, l’ONG CIPAD-Guinée a initié une marche verte ce jeudi 15 novembre 2018 à Conakry.

Cette marche dont l’itinéraire allait du point 8 novembre au centre administratif de Kaloum visait comme objectif, interpeler les autorités et citoyens sur les risques liés au dérèglement climatique.

Le président exécutif et fondateur de l’ONG organisatrice de ladite marche, est revenu sur le bienfondé de la marche de structure: « Nous avons marché pour sensibiliser cette population consciente sur les impacts du changement climatique. Une façon d’alerter les autorités par rapport aux menaces climatiques aujourd’hui qui  mettent en danger notre société. Donc il est question que tout le monde s’implique d’avantage, dire aux autorités d’insérer dans leur programme une matière d’éducation au service de l’environnement afin de mieux éduquer à la base les jeunes sur le changement climatique » a expliqué Mamady Aminata Touré.

Ayant participé à la marche, l’ex-ministre de l’Environnement, Hadja Kadiation N’Diaye, s’est indigné et a interpellé les acteurs et les citoyens à s’implique davantage dans la lutte contre les menaces climatiques.

« Les changements climatiques sont réels. Et tout le monde est concerné.   Nous devons avoir le souci pour nous les générations présentes et les générations futures. En regardant le rythme avec lequel nous vivons aujourd’hui, j’ai pitié des générations qui viendront après nous. Nous devons déboiser oui, mais il faut des solutions de rechange en utilisant des gaz et les énergies renouvelables pour une meilleure solution » préconise-t-elle.

De l’avis de l’Inspecteur général du ministère de l’Environnement, des Eaux et Forêts, l’actuel ministre a pris un bon élan en faveur du changement climatique. Il a remercié l’ONG pour son combat et la démonstration qu’elle vient de faire à la face de la population sur les risques et les méfaits du changement climatique. Car préviens t-il « si nous n’en prenons pas garde, les générations futures seront condamnées’’. Alerte Sékou Mohamed Camara.

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI

JMI  Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE