SHARE

Alors qu’une opinion souhaiterait le voir dans un débat contradictoire face à Aliou Bah, l’ancien patron des sports était récemment en compagnie d’une couche sociale parfois à l’écart : les albinos.

Malgré ses sorties fracassantes de ces derniers temps , Siaka Barry se trouve donc le temps de poser des actions humanitaires. L’enseignant de formation qui a émis une lettre ouverte à l’endroit de son « collègue » installé à Sekoutouerya, était dans une école de la capitale. Il s’agit du complexe Primaire de Kissoso Keitayah où les élèves et leurs parents ont réservé un accueil chaleureux.

L’ancien ministre de la culture a effectué une remise de kits scolaires aux parents très pauvres ayant des enfants albinos. Ce geste vise à soutenir ces enfants à la peau blanche parfois marginalisés au plan sanitaire et scolaire afin de prévenir les maladies, la précarité et la mendicité qui frappent cette couche défavorisée. On peut le constater au marché de Taouyah devant la mairie de Ratoma.

Rappelons que l’initiative existe depuis plus d’une année entre l’ex-membre du gouvernement et Rotaract. Au nom de la réinsertion socio-éducative des enfants vulnérables, la scolarisation des enfants albinos rejoint donc sa logique de la solidarité entre fils de la Guinée. Espérons que d’autres leaders célèbres à travers le populisme ou les sorites médiatiques à outrance se distinguent par pareilles actions.

Il y va d’une Guinée en phase avec elle et un vivre ensemble inclusif pour renforcer le tissu social parfois mis à rude épreuve du fait des Politiciens dans leurs agissements suite à des divergences de vues ou frustrations.

JMI  Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE