SHARE

Le ministre d’Etat en charge des Transports et leader de l’Union des Forces du Changement (UFC), Aboubacar Sylla, a déclaré le week-end dernier, au siège de son parti à Taouyah, que son parti ne souffre d’aucune ambigüité par rapport à sa position sur l’échiquier politique. Sa formation politique fait partie de l’opposition plurielle.

« Nous avons créé l’Union des forces du changement (UFC) pour apporter  le bonheur aux Guinéens, faire en sorte que la Guinée change positivement », a indiqué l’ex porte-parole de l’opposition.

A ceux qui s’interrogent sur le positionnement  de l’UFC sur l’échiquier politique, il répond : « Je voudrais dire leur dire que nous sommes de l’opposition. Nous n’avons pas du tout fondu notre parti dans le RPG ».

« L’UFC, c’est l’UFC, un parti de l’opposition plurielle. Nous sommes conscients de ce que nous devons faire et de nos responsabilités dans l’opposition »,  a-t-il renchéri, précisant que « la mission de l’opposition, c’est d’avoir une ligne critique, constructive et responsable de l’action de la majorité au pouvoir ».

Il persiste et signe, son parti n’est pas dans l’opposition pour engager des violences et détruire. « Nous sommes là pour construire et aider à construire »,  a clarifié  Aboubacar Sylla.

 

Léon KOLIE pour JMI

JMI  Copyright © JustinMorel.Info

 

Comments

comments

SHARE