SHARE

La manifestation des leaders de l’opposition du mardi, 30 octobre 2018, sur l’autoroute Fidel Castro, a été stoppée net par les forces de l’ordre dirigées par le général Baffoé. Des hommes en uniforme ont investi lle voisinage direct du domicile privé de Cellou Dalein Diallo à Dixinn, bloquant les possibles sorties.

Dans une déclaration musclée faite devant la presse, le vice-président  du parti Génération pour la réconciliation, l’unité et la prospérité(GRUP), Ahmed Kourouma a irappelé que « la manifestation est un droit consacré » par l’article 10 de la constitution guinéenne.

«On ne peut pas bafouer la constitution sans qu’il n’y ait de notre part une réplique. Nous entendons exercer nos droits en accord avec les lois de la République », a assuré Ahmed Kourouma.

Ce proche de Papa Koly Kourouma a affirmé qu’il y a eu une tentative délibérée d’élimination du chef de file de l’opposition, la  semaine dernière, et un manquement absolu à la parole donnée relative aux accords politiques.

«Avec un président de la République élu démocratiquement, la Guinée se retrouve,  au bout de huit ans,  avec autant de morts! »,  déplore le vice-président du GRUP.

Celui que beaucoup considèrent comme le nouveau porte-parole de l’opposition, après le départ tonitruant d’Alhouseine Makanéra, semble bien enfourcher le cheval de combat.

 

Karifa KEITA pour JMI

JMI  Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE