SHARE

Après avoir rencontré le SLECG pour entamer une médiation, visant une sortie de crise, le président du Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne, Dr Dansa Kourouma, a été qualifié de ‘’perverti’’ sur une page Facebook de la structure syndicale, propos relatifs à son intervention sur la grève qui mine depuis le 03 octobre dernier  le système éducatif Guinéen.

Une communication à l’encontre du président du CNOSCG que les responsables du SLECG disent, ne pas émaner d’eux. Joint ce lundi, 29 octobre 2018, par un reporter de justinmorel.info, le président du Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne, Dr Dansa Kourouma, a déclaré qu’il reste droit dans ses bottes et invulnérable face aux propos dont il fait objet.

«Je suis serein. Donc je continuerai mon travail jusqu’à ce qu’un accord soit trouvé afin que nos enfants retournent à l’école. Je continuerai ma médiation. C’est une initiative que j’ai prise. Ce n’est pas quelqu’un qui m’a dit de le faire. C’est parce que je pense que j’ai des relations avec les membres du SLECG, dont la plupart a appartenu à la même organisation que moi. Tout le bureau exécutif du SLECG m’a reçu. Alors si, des personnes tapis dans l’ombre qui ne veulent pas que cette grève se termine, se permettent de m’insulter, je suis invulnérable. Je suis un homme blindé par la société face à ces genres d’attaques. Ça ne me fait ni chaud, ni froid », a indiqué Dr Dansa Kourouma .

Le président du CNOSC, a tout de même estimé que le SLECG devrait revoir sa communication.

« J’ai l’impression que le combat du SLECG devient difficile à mener. Parce qu’il y a des gens qui sont cachés, qui ne veulent pas que cette organisation syndicale ait une bonne réputation. Pour moi, ils doivent communiquer correctement et éviter qu’ils ne soient taxés de bandits. Nous sommes dans un pays où, le SLECG est en train de prouver quand même, qu’il y a des voyous dans ses rangs. Donc, ils ont l’opportunité d’assainir leurs rangs, avant que le gouvernement ne les prenne au sérieux », a-t-il laissé attendre.

Entretien téléphonique réalisé par Léon KOLIE pour JMi

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE