SHARE

Dans la matinée de ce mardi 23 octobre 2018, la circulation routière était normale sur l’axe Leprince malgré l’appel à manifester de l’opposition. Mais c’était sans compter avec la détermination de ceux qui tenaient à braver l’interdiction de manifester, édictée par les autorités.

Au fil des heures, les accrochages ont éclaté un peu partout sur l’axe entre militants de l’opposition et force de l’ordre.

A Sonfonia, Wanindara, Cosa, Koloma, Bambeto des heurts opposent en ce moment même forces de l’ordre et manifestants, ou manifestants et contre-manifestants. En provenance de Dixinn sur la route Leprince, où la marche a été délocalisée à cause de l’interdiction sur l’autoroute Fidel Castro Ruz, le cortège du chef de fille de l’opposition guinéenne a été stoppé net par les forces de ordre et a également essuyé des jets de pierres en provenance des contre-manifestants.

Il semble qu’une balle aurait même atteint sa voiture de commandement. Dans ce cadre, il a convoqué une réunion d’urgence de l’opposition, pour envisager de nouvelles stratégies.

Même l’axe l’axe Kipé-Kaporo nest pas épargné par les manifestations, la circulation est perturbée sur cet axe, pourtant réputé tranquille en cas de mouvement sociaux.

La situation reste globalement tendue en banlieue de Conakry.

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info 

Comments

comments

SHARE