SHARE
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pendant que  les écoles publiques et privées de la capitale guinéenne sont quasi bondées d’élèves, celles de  la préfecture de Labé et ses périphériques observent à la lettre la grève déclenchée depuis le 03 octobre dernier, par le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée, sur toute l’étendue du territoire national pour les huit millions de salaire de base.

 Dans la préfecture de Labé, les élèves et enseignants  sont complètement aux abonnés  absents dans la plupart des écoles publiques et privées. Au collège Konkola, une dizaine d’élèves sillonnent l’établissement. Un cours de physique était dispensé dans une classe de 7e année, avec un très faible effectif. A l’école primaire de Kouroula, les élèves ont préféré ne pas reprendre le chemin de l’école.

Au groupe scolaire Saint André, les cours ont repris avec une faible présence des élèves. Au complexe scolaire Yacine Diallo, les enseignants étaient présents avec un petit nombre d’élèves.

 

JMI Copyright © Justinmorel.Info

 

Comments

comments

SHARE