SHARE

Invité ce lundi, 15 octobre 2018, par nos confrères de la radio ‘’Espace FM’’, le premier ministre et chef du gouvernement, Ibrahima kassory Fofana a sévèrement  réagi à la grève des enseignants qui, depuis le 03 octobre 2018, paralyse le secteur éducatif guinéen, déclarant que que les enseignants grévistes seront privés de leurs salaires.

Le patron de la primature, Ibrahima kassory Fofana a également  affirmé que tout engagement qui sera pris par son gouvernement sera appliqué: «Le FMI vient de quitter la Guinée avec une appréciation assez positive de la gestion économique du pays. On a abouti à un cadrage. Il ne serait pas responsable de prendre une décision qui sorte de ce cadre »

Pour le chef du gouvernement d’Alpha Condé, « Il ne peut pas y avoir d’augmentation de salaire tant qu’on n’a pas fini l’assainissement du fichier de la fonction publique ».

Et sous sa gouvernance, le chef du gouvernement se montre ferme. «Ne seront payés que ceux qui travailleront. C’est la loi qui le dit, pas moi », indiquant qu’il sera demandé aux responsables de faire le pointage des enseignants.

«Ceux qui ne se présentent pas, c’est leur droit. Mais à la fin du mois, qu’ils ne tendent pas la main, ils ne seront pas payés », a conclu le locataire de la primature.

Léon Kolié pour JMI

JMI  Copyright © JustinMorel.Info 

Comments

comments

SHARE