SHARE

Pendant la conférence de presse tenue ce jeudi, 11 octobre 2018, à la maison des journalistes, l’avocat du présumé « cerveau des massacres du 28 septembre »  perpétrés en 2009, le commandant Toumba Diakité, Me Paul Yomba Kourouma, a déclaré que  son client traverse actuellement  à la maison centrale de Conakry « une vie  aussi exécrable et qu’inhumaine ».   

«Actuellement, les démarches autour de ce dossier, sont sans effet parce que l’exécutif et le judiciaire ont formé une coalition contre notre  client. Toumba Diakité est atteint gravement d’une pathologie connue sous le nom de « hernie blanche » », a indiqué Me Paul Yomba Kourouma.

Le conférencier a également laissé entendre que l’ex-aide de camp de l’ancien chef de la junte militaire Toumba Diakité, étant dans les  geôles de la maison centrale, est  coupé de tout, même du droit à l’information.Résultat de recherche d'images pour "toumba diakite"

« C’est dans un tel désespoir, dans cet abandon qu’une sévère pathologie (Hernie blanche) s’est  emparé de lui  et qu’il traine aujourd’hui. Il a besoin d’une intervention d’urgence, laquelle ne peut avoir lieu ici, pour la raison de l’expertise qu’elle requiert, de la technologie nécessaire. Toumba à ce jour, ne peut manger à sa faim. Il ne peut manger qu’un demi-plat pour 24 heures, ne peut boire comme il le veut, et ne peut dormir à point. Et pour dormir, il attache au niveau de sa poitrine, parce que les intestins sont dehors… », a affirmé Me Paul Yomba Kourouma devant un parterre de journalistes.

Léon KOLIE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info 

 

Comments

comments

SHARE