SHARE

La localité de Guéassou dans la préfecture de Lola, a vécu ces derniers jours des moments troubles. En cause, l’installation de l’élu communal et de ses conseillers dans le cadre du démarrage du processus d’installation des élus communaux.

Cette commune a été le théâtre de violents affrontements entre militants du parti au pouvoir, le RPG Arc en ciel, du Bloc libéral (BL) de Faya Millimono, occasionnant plusieurs blessés et des dégâts matériels importants.

L’installation unilatérale du candidat du parti au pouvoir, en l’absence des autres conseillers, et de la prise en compte de leurs voix, alors même que c’est le candidat du BL, selon ces responsables, qui était censé diriger la commune de Gueassou, a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Constant cet état de fait, les partisans du BL ont préféré se retirer du processus.

« Les gens sont venus s’attaquer à notre candidat à son domicile. Ils ont tout saccagé, ils ont arraché une oreille à un de nos militants qui est dans un état critique. Ils ont cassé la main d’un autre jusqu’à ce que l’os sorte. Il y a eu au total dix blessés dont trois dans un état très grave », a dénoncé Faya Millimono, le leader du bloc libéral. Le président du BL a promis que ces agissements ne resteront pas impunis.

Il a décidé d’engager des poursuites judiciaires contre les agresseurs en mettant en garde le pouvoir sur l’instauration de l’anarchie dans cette localité.

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info    

Comments

comments

SHARE