SHARE

L’Institut des sciences de l’eau et de l’énergie (changements climatiques com-pris) (PAUWES) de l’Université panafricaine fête son troisième groupe de diplômés, composé de 79 étudiants venus de toute l’Afrique

Les étudiants diplômés de cette année constitueront la prochaine génération d’ingénieurs et de décideurs politiques qui s’attaqueront aux problèmes cruciaux du développement durable de l’Afrique

L’Institut des sciences de l’eau et de l’énergie (changements climatiques compris) (PAUWES) (www.PAUWES.dz) de l’Université panafricaine a célébré la troisième promotion de diplômés, composée d’étudiants dans les parcours Ingénierie et Politique de nos programmes de master dans l’eau et l’énergie. La promotion diplômée, composée de 79 étudiants venus de toute l’Afrique, a reçu ses diplômes durant une cérémonie à l’Université de Tlemcen. Les étudiants diplômés et leurs invités ont pu rencontrer des représentants officiels et des dignitaires du gouvernement algérien venus de toute l’Afrique et d’Europe, dont Son Excellence la Professeure Sarah Anyang Agbor, le Commissaire de l’Union africaine pour les ressources humaines, la science et la technologie, M. Ali Benyaiche, le Gouverneur de la wilaya de Tlemcen et Son Excellence Ulrike Knotz, l’ambassadeur d’Allemagne en Algérie.

Les étudiants diplômés de cette année constitueront la prochaine génération d’ingénieurs et de décideurs politiques qui s’attaqueront aux problèmes cruciaux du développement durable de l’Afrique. Les diplômés du PAUWES ont non seulement terminé avec succès leurs cours, mais aussi effectué des recherches orientées vers la pratique pour leurs thèses de master qui abordent les problématiques en matière d’eau, d’énergie et de changements climatiques auxquelles doivent faire face l’Afrique et le reste du monde. Par ailleurs, ils ont terminé des stages internationaux dans les secteurs privé et public dans des instituts de recherche renommés en Afrique et d’autres régions, bénéficiant ainsi d’une perspective transcontinentale de ces mêmes problématiques. Durant la cérémonie de remise de diplômes, S.E. la Professeure Sarah Anyang Agbor a déclaré: «Je tiens à vous féliciter pour vos efforts et pour votre défense des valeurs fondamentales de notre continent. Je vous souhaite un franc succès dans vos entreprises futures. En tant que mère, permettez-moi de vous conseiller de toujours vous rappeler que, dans la vie, l’apprentissage est une affaire du quotidien. L’obtention d’un diplôme est un processus qui dure jusqu’au dernier jour de votre vie. Efforcez-vous donc de toujours garder cela à l’esprit, dans chaque décision que vous prenez et chaque activité que vous effectuez. Je suis fière de vous, nous sommes fiers de Vous, l’Afrique est fière de Vous!».

La cohorte de diplômés représente et atteint l’un des principaux objectifs de l’Université panafricaine (UPA) et du PAUWES—qui consiste à favoriser un environnement d’apprentissage africain composé des étudiants les plus qualifiés et les plus motivés, tout en revitalisant et encourageant la qualité de l’enseignement supérieur en Afrique. La promotion 2018 compte des étudiants venus de vingt États membres de l’Union africaine, toutes les régions du continent africain étant représentées. Cette cohorte variée d’étudiants a eu l’occasion d’étudier avec un corps enseignant international dont les membres proviennent de quatre continents. Soutenu par l’Université de Tlemcen et par l’Allemagne, principal partenaire thématique, le Professeur Abdellatif Zerga, Directeur du PAUWES, se dit confiant : « Les étudiants de la promotion 2018 sont bien positionnés pour devenir des acteurs du changement dans l’administration publique, l’élaboration des politiques, la recherche, la technologie, les entreprises privées et la société civile. La brochure de la promotion 2018 du PAUWES  (https://bit.ly/2OX87vn) présente les diplômés de cette année, et le PAUWES est ravi d’inviter les futurs employeurs à les rencontrer.

Le PAUWES vient par ailleurs d’accueillir la nouvelle promotion (composée d’étudiants venus de 29 pays d’Afrique) et est fier d’annoncer que, grâce à un certain nombre de mesures spécifiques, la parité des sexes pourrait être atteinte, ce qui est un énorme accomplissement pour cette nouvelle promotion.

Source :  APO Group pour Pan African University, the Institute for Water and Energy Sciences (PAUWES) 

Comments

comments

SHARE