SHARE

Le président Alpha Condé vient de trancher la crise qui minait depuis un moment à  la Cour constitutionnelle, en prenant ce mercredi soir, un décret pour confirmer Mohamed Lamine Bangoura à la tête de la présidence de la plus haute cour juridique du pays.

Cela laisse entrevoir que c’est peut-être la fin de la course de Kélèfa Sall au sein de cette cour.

Dans le même décret, le président de la république, a confirmé Amadou Diallo, vice-président de la cour constitutionnelle.

Mohamed Lamine Bangoura et Amadou Diallo, ont été récemment élus par les autres membres de la cour constitutionnelle, suite à une fronde engagée par ces derniers contre Kèlèfa Sall, qu’ils venaient de destituer, quelques jours plutôt.

 

Léon KOLIE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info    

Comments

comments

SHARE