SHARE

Le président de la Cour constitutionnelle, Kélèfa Sall a été ce vendredi, 28 septembre 2018 remplacé par  voie électorale par Mohamed lamine Bangoura. Cette plénière élective a été organisée par huit conseillers frondeurs, considérés comme des « putschistes »  par la majeure partie des juristes compétents à la matière.

Interrogé ce même jour un reporter de justinmorel.info, le président déchu, Kélèfa Sall a indiqué ceci : « Je suis toujours président de la cour constitutionnelle, je suis en train de préparer une réaction officielle, la presse en sera informée tout à l’heure. Après, chacun pourra faire le commentaire qui lui convient. Pour moi, ce qui compte, c’est le respect de la constitution ».

A noter qu’en début de matinée de ce vendredi, les autres membres de la cour constitutionnelle, huit conseillers ont procédé à l’élection de Mohamed Lamine Bangoura, anciennement vice-président, à la tête de l’institution.

Momo SOUMAH pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info    

Comments

comments

SHARE