SHARE

Par anticipation à la commémoration du neuvième anniversaire du massacre du 28 septembre 2009, des membres de la Coalition Guinéenne pour la Cour Pénale Internationale (CGCPI), ont  réclamé des indemnités pour les victimes de ces massacres perpétrés au stade du même nom.  

Dans une déclaration, le président  de la Coalition Guinéenne pour la Cour Pénale Internationale (CGCPI), Me Hamidou Barry a indiqué qu’une indemnisation provisoire  devrait être remise aux victimes des événements douteurreux du 28 septembre 2009 dans le but de couronner le  neuvième anniversaire de ce massacre.  

Selon Me Hamidou Barry, cette indemnisation permettra non seulement aux victimes de se traiter, mais aussi aux orphelins qui n’ont pas les moyens d’aller à l’école d’y aller.

S’appuyant sur des textes juridiques, l’avocat a soutenu mordicus que les dispositions combinées 441 et 535 alinéa 2 du code de procédure pénale guinéen permettent à ce qu’une victime réclame une indemnité provisoire en attendant un procès.

Les membres de la Coalition Guinéenne pour la Cour Pénale Internationale rappellent que trois anciens Premiers ministres qui ont également été des victimes a l’époque, ont reçu chacun 2 milliards de francs guinéens au titre d’indemnité provisoire.

Momo SOUMAH pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE