SHARE

Arrêté ce lundi à Conakry par des agents de la direction de la police judiciaire (DPJ), Cheik Touré, Secrétaire général du syndicat des travailleurs du Port Autonome de Conakry, à la tête du mouvement de protestation contre la signature du contrat de concession du quai conventionnel du port à la société turque Albayrak, a été placé en garde à vue depuis environs 72 h.

Ses collègues se sont massivement mobilisés devant la DPJ à Kaloum ce mardi pour réclamer  sa libération immédiate. Dans une atmosphère très tendue avec des esprits surchauffés à bloc, un d’entre eux menaçait même de s’immoler par le feu si jamais leur leader syndical n’est pas remis en liberté.

Selon ses avocats, il est accusé de calomnies, d’injures et de diffamations à l’encontre du Chef de l’Etat, accusations que lui et ses avocats réfutent vigoureusement.

A son tour, Amadou Diallo, le secrétaire général de la Confédération nationale des travailleurs de Guinée est monté également au créneau, pour exiger sa libération immédiate.

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI  

 JMI  Copyright © JustinMorel.Info     

Comments

comments

SHARE