SHARE

Le pont de Linsan qui a couté 10 milliards de francs guinéens, est devenu l’objet des critiques de certains observateurs. En conférence de presse mercredi dernier dans un hôtel de la place, le ministre des Travaux publics, Moustapha Naité, a mis l’occasion à profit pour répondre à ses détracteurs.

Dans son intervention le ministre des Travaux publics, Moustapha Naité a déclaré que « ceux qui critiquent le pont de Linsan ne sont pas des ingénieurs. Les gens regardent l’esthétique. Moi, je n’ai entendu aucun ingénieur critiquer le pont de Linsan ».

Selon lui, le pont de Linsan a été réalisé avec beaucoup d’ingéniosité. «Nous avons pris tout notre temps pour travailler sur ce pont afin qu’on puisse répondre rapidement à ce qui pouvait être une crise sociale et économique », a-t-il indiqué.

Le ministre des Transports publics s’est défendu en disant que «si le pont de Linsan ne fonctionne pas, on ne pourrait  ravitailler en carburant aucune autre région de la Guinée. Il fallait trouver une solution. Si on devait faire un pont traditionnel, il fallait au minimum 4 ou 5 mois ».

A ses détracteurs, Moustapha Naité lance : «Montrez-moi un seul ingénieur qui critiquera ce pont et on le mettra au défi de nous démontrer sur quoi il s’est basé pour le faire … Si vous n’avez pas fait des études géotechniques pour connaitre la nature du sol, vous ne pouvez pas nous dire quoi que ce soit. Si vous n’avez pas fait une étude hydraulique pour connaitre la pression de l’eau qui vient, vous ne pouvez nous dire quoi que ce soit. Il n’y a pas d’invention, c’est très simple. Ce n’est pas de la magie », a conclu l’ex ministre de la Jeunesse.

 

Léon Kolié pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info 

 

 

Comments

comments

SHARE