SHARE

« L’Assemblée nationale avait invité le gouverneur de la Banque Centrale et ses cadres. Ils nous ont fait comprendre que chaque semaine, et de manière régulière et normale, 20 millions de dollars quittaient la Guinée.  Et que la société Emirat était chargée de transporter cet argent à Washington, pour le mettre dans un compte bancaire de la Guinée. Selon eux, c’est avec cet argent que la Guinée allait faire ses transactions», a déclaré ce mercredi, 12 septembre 2018, le député Aboubacar Soumah à notre rédaction.

Dans son intervention, l’ex-allié du chef de file de l’opposition, Aboubacar Soumah a également indiqué que cn’est ni le premier ni le second cas. Lorsqu’il y a eu le cas de saisie d’argent au Sénégal,

Pour Aboubacar Soumah, dans le cas présent, si l’Assemblée nationale était une Assemblée responsable, « on aurait aussitôt mis en place une commission d’enquête parlementaire, ou une commission »

«Donc si aujourd’hui on nous parle aussi de millions de dollars disparus dans le même cadre,  ne soyez pas étonnés parce que c’est devant la plénière de l’Assemblée que cela avait été dit », a soutenu Aboubacar Soumah.

 

Léon KOLIE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE