SHARE

Dernière minute : la date d’arrivée de la Mecque du premier convoi de pèlerins repoussée. Une panne technique serait à l’origine de cette décision de dernière minute du secrétariat général aux affaires religieuses. Aussi incroyable que cela puisse paraitre les autorités guinéennes n’ont pas trouvé de solution de rechange, pour permettre aux pèlerins guinéens de regagner Conakry, après un mois pénible de pèlerinage, ils devront prendre leur mal en patience.

« Attendre jusqu’à ce la panne soit réglée » c’est la solution préconisée par le secrétariat aux affaire religieuses et son partenaire Ethiopian Airlines. Cela veut-il tout simplement dire qu’Ethiopian Airlines n’a pas d’autres avions à mettre à la disposition de la Guinée pour ramener ses pèlerins ? Cela dit, c’est sur cette base que l’État Guinéen s’est engagé avec la compagnie.

En attendant, après avoir vécu le Hadj, les pèlerins guinéens, pour la plupart du troisième âge, certains à bout de souffle, d’autres à bout d’économie vont devoir faire preuve de patience, voire même de foi inébranlable, pour supporter cette situation à la limite scandaleuse et inacceptable qui frise l’amateurisme.

Le chronogramme préétabli se voie donc complètement chamboulé avec ce décalage et le retour des pèlerins pourrait donc se prolonger… tout le mois de septembre.

Il faut noter malheureusement que 4 pèlerins Guinéens ont perdu la vie cette année sur les lieux saints au cours du Hadj.

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI  

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE