SHARE

L’humanité a célèbre la journée internationale de la jeunesse le 12 août de chaque année. L’objectif est d’attirer l’attention de la communauté internationale sur les problématiques liées à la jeunesse. Aussi, placer en avant le potentiel des jeunes en tant que partenaires de la société d’aujourd’hui. 

La Guinée en a matérialisé durant  quelques semaines sous les auspices du ministère de la jeunesse et de l’emploi des jeunes,  à travers des messages d’information et de sensibilisation à Conakry et à l’intérieur du pays,

Placé sous le thème : « Espace sécurisé pour les jeunes », le complexe culturel et sportif de la Bluezone de Kaloum a servi à la célébration en différé de cette journée, ce jeudi 30 août 2018. Il y a eu une forte participation des jeunes venus de Conakry et de l’intérieur du pays. Mais également en présence des cadres du ministère de la jeunesse, des représentants des membres du gouvernement et les partenaires du système des nations unies en Guinée.

Accent particulier sur le rôle des jeunes

Prenant la parole, le représentant pays de l’UNFPA, Dr Diouga Diallo, rappelle dans son discours l’importance de la journée qui, selon lui, permet de mettre un accent particulier sur le rôle des jeunes en tant que partenaires déterminants d’échange. Il a aussi annoncé des chiffres assez alarmants.

« La Guinée a une population majoritairement  jeune, de l’ordre de 77, 1% des jeunes. Et 63% des filles se marient avant 18 ans. 90% des jeunes filles sont excisées. Le taux de prévalence du VIH chez les adolescents est plus élevé chez les garçons que chez les filles. Plus de ¼ de jeunes filles sont victimes de violences, plus de ¼ de jeunes garçons sont non scolarisés », a-t-il rappelé, avant de préciser que ce tableau est caractéristique à l’ensemble des pays de la sous-région.

Pour le ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique, Bantama Sow, tous les jeunes Guinéens devaient aujourd’hui fêter cette journée, ce qui pouvait interpeller, selon lui les gouvernants du pays à investir dans la jeunesse.

Sanoussy Bantama Sow s’explique : «… La jeunesse est une priorité parmi les priorités.  C’est pourquoi il faut créer un cadre sécurisé de la jeunesse où tous les jeunes peuvent se retrouver pour parler du présent et de l’avenir de la Guinée. C’est le cas des maisons des jeunes construites à Conakry et à l’intérieur du pays. Et nous sollicitons auprès du président  de la République d’augmenter ces maisons de jeunes. Aujourd’hui je me joins au ministre de la jeunesse pour lancer un appel au gouvernement d’invertir dans la jeunesse et de créer un environnement meilleur pour éviter aux jeunes de descendre dans la rue pour brûler des pneus, car la jeunesse pour nous est une priorité des priorités », a-t-il insisté.

Valeurs républicaines et citoyennes

Après être que les jeunes aient décerné un tableau d’honneur au ministre Mouctar Diallo, ce dernier a qualifié ces derniers d’acteurs essentiels du changement. Il a interpellé la jeunesse guinéenne dans son ensemble à s’impliquer dans la promotion des valeurs républicaines et citoyennes pour en faire l’objet d’un engagement authentique sur  tous les fronts : sécuritaire, économique, culturel et socio-économique.

« Mon département est pleinement conscient de cette réalité. C’est pourquoi il se fixe comme objectif conformément aux instructions du Professeur Alpha Condé de multiplier les initiatives pour que les jeunes prennent la place et jouent leur véritable rôle pour la prospérité, la paix et la promotion de notre pays. Aujourd’hui c’est  une opportunité d’attirer l’attention internationale sur les défis et les épreuves auxquels les jeunes font face. Ces défis et épreuves ont pour nom : la pauvreté, le chômage, la marginalisation, l’extrémisme, la formation, la violence, l’exode rural etc. Des discussions thématiques doivent prendre place au niveau des structures juvéniles pour amener les décideurs et partenaires à comprendre les besoins des jeunes, les politiques et les programmes mis en place pour les aider à surmonter les défis pour la réalisation du progrès ambitionner par tous », dit-il.

La cérémonie a été clôturée par la remise symbolique d’équipements  bureautiques aux jeunes venus de l’intérieur, composés de groupes électrogènes, d’écrans, de chaises, de radios et accessoires). Ce geste vise à améliorer les conditions de vie et de travail de ces derniers.

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI

JMI  Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE