SHARE

Dans la perspective d’organisation des trois prochaines phases finales de la CAN senior de football en 2019 au Cameroun, 2021 en Côte d’Ivoire et 2023 en Guinée, la CAF a entamé depuis le mois de juillet dernier une série d’inspection des chantiers. C’est ainsi, qu’après le passage d’une mission en Côte d’Ivoire, une délégation de la CAF séjourne actuellement au Cameroun. Nous vous livrons ci-dessus les recommandations faites à huit clos aux autorités camerounaises. Ces recommandations peuvent valablement servir à notre pays, qui recevra cette année ou au cours du premier trimestre 2019, les missionnaires de la CAF.

 La mission de la CAF ayant séjourné au Cameroun dans la semaine du 6 août 2018 dans e cadre de la visite des chantiers de la CAN 2019, recommande ce qui suit :

Assurer l’entretien permanent des pelouses surtout sur les terrains d’entraînements de Yaoundé que sont les stades militaires, annexes Omnisports 1 et 2. Le redimensionnement des terrains d’entraînement fait aussi partie des recommandations de la dernière mission d’inspection de la Caf. Augmenter l’intensité de l’éclairage des stades. Revoir le dispositif de sécurité dans les stades annexes de Yaoundé, en y installant des caméras de surveillance. Et ce même dispositif de surveillance devrait être installé dans tous les stades dans les sites où vont se dérouler la compétition.

Au stade Ahmadou Ahidjo, l’on devra changer les filets installés dans les buts, parce qu’ils sont désuets, réaménager les vestiaires pour qu’ils soient aux normes internationales. « On devrait avoir quatre vestiaires pour les équipes et deux pour les officiels, parce que deux matchs peuvent y être programmés. Chaque équipe devrait avoir son vestiaire sans gêner l’autre. Tout comme les officiels d’un match ne devraient pas être gênés par d’autres. Au niveau de la salle de presse, il devrait y avoir quatre écrans contrairement aux deux qui s’y trouvent en ce moment », nous a confié notre informateur. De même selon nos sources, les inspecteurs de la Caf ont recommandé la bonne connexion Wi-Fi haut débit dans les sites de compétition. De même qu’il y a l’exigence de l’aménagement des voies d’accès et des parkings pour les sites de compétition.

Au niveau des hôtels, plusieurs manquements ont été relevés et qu’il faudrait satisfaire aux normes de la Caf. Il est question de prévoir des services d’infirmerie devant les hôtels Mont Fébé et Hilton. Au niveau de la cuisine, l’on devra améliorer la chaîne de froid pour s’assurer la meilleure consommation des aliments frais.

A Garoua, l’on devra augmenter des chambres à l’hôtel la Benoué et réaménager la cuisine. Dans l’ensemble des hôtels du Cameroun, il est question, selon les inspecteurs de la Caf, de former ou de recycler le personnel hôtelier.

Quant aux aéroports, les inspecteurs lors de la première mission de la Caf, ont insisté que les pistes soient davantage balisées ; que des murs puissent recevoir un coup de neuf avec de la peinture. « Ils ont exigé que dans les  aéroports l’on créé des zones de renseignements et qu’elles soient visibles. De même, il faudra créer aussi des corridors Vip ».

Thierno Saïdou DIAKITE (Tino) pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE