SHARE

Le Président de la République, en concertation avec le Conseil Supérieur de la Magistrature a signé deux importants décrets touchant tous les services de l’administration judiciaire, des TPI en passant par les Cours d’Appel et la Cour Suprême.

S’exprimant sur le sujet, le Ministre d’Etat, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, a déclaré : « Il s’agit de la deuxième restructuration depuis son mandat en 2014, s’inscrivant ainsi dans une tradition judiciaire trisannuelle dans le but de lutter contre la sédentarisation du personnel de la justice, et de permettre le rapprochement de la justice et des justiciables ».

Le ministre de la Justice et des Gardes Seaux  a indiqué que dans cette nouvelle organisation, les femmes et les jeunes occupent une place de choix « trois femmes, trois magistrats de qualité, occupent la présidence des trois TPI de Conakry… C’est un symbole ! », a-t-il dit .

« Dans les huit TPI de l’intérieur du pays, on a fait confiance à la jeunesse en les nommant également. Les anciens qui ont montré leurs preuves n’ont pas été oubliés » a ajouté Me Cheick Sako.

Enfin, les attentes sont nombreuses dont la lutte contre l’impunité, »Tout le monde a été déplacé, il faut éviter une justice statique et que la population ait confiance ». 

C’est un signal fort à la population. Les magistrats sont là au service de la population, mais aussi pour appliquer la loi. Pour veiller à la quiétude, « tout le monde doit respecter la loi », a conclut Me Cheick Sako.

Léon KOLIE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE