SHARE

Ce vendredi, 10 août 2018, dans un réceptif hôtelier de la place, le ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique, Sanoussy Bantama Sow, entouré des hauts cadres de son département, a  procédé à la signature de la convention de management artistique et commercial des Ballets africains de la République de Guinée avec les Productions Tidiane World Music.

« C’est avec un grand plaisir que je prends la parole ici, en ce jour Saint du Vendredi , pour présider et apposer mon visa en ma qualité de Ministre en charge de la Culture sur la Convention de Management Artistique et Commercial des Ballets Africains de la République de Guinée » a dit le ministre Bantama Sow..

Résultat de recherche d'images pour "bantama sow"«L’Institution culturelle de l’Etat guinéen ayant un statut de compagnie nationale de danses et de chorégraphies africaines relevant du Ministère dont j’ai la charge, les très célèbres Ballets Africains de la République de Guinée à l’instar des autres ensembles artistiques nationaux, sont sous la tutelle de la Direction Nationale de la Culture et ont pour mission fondamentale, la promotion et la valorisation de la culture africaine, par des créations artistiques enracinées dans les traditions positives de l’Afrique en général, celles de la Guinée en particulier et ouvertes aux nouvelles technologies du spectacle contemporain », a déclaré le ministre . Sanusi Bantama Sow.

Il a ensuite affirmé que la signature de la convention de Management artistique et commerciale à laquelle son département convie ce matin, est en droite ligne de la dynamique de relance ou de la reconquête du marché international du spectacle que les Ballets Africains occupaient durant plusieurs décennies de prestations de qualité et de haut rang.

Le chef de département de la culture , Bantama Sow a aussi noté que pour ce faire, il est convaincu que les artistes de cette compagnie que la presse internationale a qualifiées comme étant « la plus grande attraction mondiale de danses et de chorégraphies », relèveront le défi de faire autant, sinon mieux que les ainés, qui ont inscrit des pages glorieuses de nos Ballets Africains, sur les scènes les plus prestigieuses du monde.

« Aux partenaires signataires de la présente convention, au nom de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Professeur Alpha CONDE, Protecteur des Arts et des Lettres, et nom du gouvernement, je voudrais donner l’assurance que nous ne ménagerons aucun effort pour la mise œuvre de ce partenariat public- privé, gagnant – gagnant », a signalé le ministre Bantama Sow.

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE