SHARE

Suite à l’accusation du président du PADES Dr. Ousmane Kaba d’avoir tenu des propos ethniques dans une radio locale du pays, le président de l’ONG ‘’Liberté pour Tous’’, Dr. Moussa Mara, dans une analyse publiée ce vendredi, 10 août 2018, a fait comprendre qu’au-delà de l’ex-allié du président Alpha Condé, il y a d’autres leaders politiques notamment Cellou Dalein Diallo de l’UFDG, Kassory Fofana, Amadou Damaro Camara du RPG arc-en-ciel et tant d’autres,   qui ont tenu également des propos ethniques, qui selon lui, doivent aussi comparaître devant les tribunaux.

Dans son analyse, l’activiste des Droits de l’Homme, Dr Moussa Mara a indiqué qu’il est un observateur de longue date de la scène politique en Guinée.

« A cet effet,  je viens de lire sur internet qu’un certain Sékou Koundouno a porté plainte contre le député Dr Ousmane Kaba dont la communication d’ailleurs été littéralement falsifiée et pour participation à une réunion de la coordination de la haute Guinée. Il s’agit ici d’une tentative de harcèlement ethnique évidente. », a déclaré le président de l’ONG ‘’Liberté pour Tous’’.

Poursuivant, Dr Moussa Mara a également souligné que faisant partie lui aussi de la société civile et pour une question d’équité devant la justice. Car, dit-il : « mon ONG va bientôt formuler des plaintes d’ethnocentrismes contre Cellou Dalein Diallo, Faya Millimono, Kory Kondiano, Amadou Damaro Camara, Kassory Fofana etc…jugez vous-même les charges qui sont les suivantes. »

« Cellou Dalein Diallo a tenu un fameux discours à Chicago le dimanche 17 août 2014 dont nous détenons la copie où il dit en substance en montrant Dr Ousmane Bangoura comme représentant de la Basse côte ‘’nous reconnaissons que les soussous nous ont hébergés et que nous sommes leurs maîtres coraniques et qu’ils voterons pour nous en 2015 » et « qu’en cas de guerre, il nous soutiendrons’’», a signalé Dr Moussa Mara dans son analyse.

Sur la même lancé, il a aussi noté que le 14 juin 2014, la coordination Halpular s’est réunie à Dakar pour réconcilier le président et le vice-président de l’UFDG Cellou Dalein et Bah Oury sous l’égide du doyen Elhadj Saikou Yaya Barry.

« Ce qui est paradoxal,  c’est bien le cas d’Amadou Damaro Camara, président du Groupe Parlementaire RPG arc-en-ciel  qui a initié la rencontre et a escorté les femmes de la haute Guinée au siège de la coordination Mandingue afin de favoriser la réconciliation des leaders politiques de cette région avec le Pr. Alpha Condé. Il a ensuite accusé Dr Kaba de régionaliste alors que ce dernier n’a été qu’un invité à la réunion qu’il a provoquée », a lâché le leader de ‘’Liberté pour Tous’’.

Selon lui, Sékou Koundouno, Kory Kondiano et Mohamed Diaré pour avoir participé récemment à une réunion de la forêt le dimanche 03 juin 2018 pour décider la participation de Patrick Millimono au dernier gouvernement comme ministre de l’élevage.

« Faya Millimono du BL, Jean Marc Téliano de RDIG, Papa Koly Kourouma du parti Group, lors de la conférence de presse qui a regroupé les leaders de la forêt pour soutenir Désiré Haba un militant de RDIG arrêté par le préfet de Guéckédou le samedi 18 mars 2017. Le modérateur précise  ‘’ce sont les leadeurs politiques de la Guinée forestière qui sont là ‘’ », a conclu Dr Mara.

JMI Copyright © JustinMorel.Info  

Comments

comments

SHARE