SHARE
Le chef de file de l’opposition et leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), Cellou Dalein Diallo accompagné ses paires a animé ce mardi, 7 août 2018,  une conférence de presse à la maison commune des journalistes. Durant ce rendez-vous, l’opposant au pouvoir du président Alpha Condé a clairement dit: « Malgré cette interdiction du gouvernement, notre marche de protestations ne sera pas annulée sur l’autoroute Fidel ».
Dans son intervention, le conférencier a également fait savoir  que nul n’a droit de violer la constitution qui donne la priorité à tout Guinéen de manifester  ou de protester contre une décision qui va à l’encontre de ces textes qui régissent tous les Guinéens.
« Sachez que nous n’allons pas accepter qu’on nous vole nos résultats issus des élections locales. Cela va sans doute dire que c’est une violation flagrante des droits humains. A cet effet, nous avons retiré notre confiance au premier ministre, Kassory Fofana  qui aurait cru nous emballer  de ses fausses promesses. Mais, cette fois-ci , nous sommes décidés aller plus loin dans le but d’atteindre notre objectif! », a affirmé le chef de file de l’opposition .
A noter que selon les organisateurs, cette marche de protestation quittera  le rond point de la Tannerie et passera par Kenien, Belle-vue  pour aboutir à l’esplanade du stade su 28 septembre, où les manifestants tiendront un meeting politique géant pour dénoncer les arbitraires du pouvoir.
Léon KOLIE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE