SHARE

Ce lundi, aux environs de neuf heures TU, au grand marché de Madina, dans la commune de Matam, une garde communale de maintien d’ordre  a été copieusement bastonnée par trois femmes marchandes, au niveau  du pont, a constaté notre reporter.

Selon les témoignages, très tôt  ce matin, trois vendeuses d’articles cosmétiques sont venues s’installer au niveau du pont de Madina, un endroit interdit aux marchands, pour fluidifier la circulation des passants et des véhicules.

« C’est ainsi  la garde communale voulant déguerpir de force les trois femmes vendeuses  du pont. Elles n’ont pas obtempéré… D’injures  en injures, les trois femmes se sont ruées sur  la garde communale  et l’ont copieusement rossée de coups énormes.  Ne voyant pas d’aide, elle a préféré prendre la poudre d’escampette », raconte Mamadou Sylla, un témoin troublé par la scène.

Rappelons que depuis un moment, le gouvernorat de la ville de Conakry a mis en place ces gardes communales dans le but d’éloigner les étalagistes  au niveau du pont  de Madina, pour y permettre un plus grand respect du code de la route.

Léon KOLIE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE