SHARE
Réunis d’urgence vendredi, 3 août, au siège de l’union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), les leaders de l’opposition républicaine par la voix de leur porte-parole vient de retirer leur confiance  au premier ministre, Dr Kassory Fofana, qui les avait rassurés dans une correspondance dès sa prise de fonctions à la primature, qu’il allait prendre à  bras-le-corps, et de façon équitable le dialogue concernant  les contentieux électoraux issus des élections locales du 4 février 2018.
 Au sortir de cette réunion, le porte-parole de circonstance de l’opposition républicaine, Dr Faya Millimono a indiqué devant un parterre de journalistes, qu’apparemment, même le Premier ministre ne peut être cru sur parole…
« En Guinée, nous avons des dirigeants qui ne respectent pas la Constitution, qui ne respectent pas les lois, les accords et les paroles données. Après deux semaines, il n’y a aucune avancée, ni par rapport au contentieux électoral ni par rapport à l’indemnisation, ni par rapport aux enquêtes et  la libération de nos prisonniers. C’est pourquoi, l’opposition a décidé de reprendre les manifestations à partir du 09 août et ça sera sur l’autoroute Fidel Castro!», a déclaré le leader du BL, Dr Faya Millimono.
Attendons de voir !
Léon KOLIE pour JMI
JMI Copyright © JustinMorel.Info

 

Comments

comments

SHARE