SHARE

Vraiment, c’est la question à se poser, car le divorce semble consommé entre le secrétaire général de la FESABAG et ses alliés de l’inter-centrale CNTG-USTG. 

Suite à la décision prise par Abdoulaye Sow de se désolidariser de la puissante inter-centrale syndicale CNTG-USTG par rapport à la grève contre la hausse du carburant, le principal concerné a été suspendu de son poste de secrétaire général secrétaire général adjoint de l’UTSG, le vendredi 27 juillet dernier.

Depuis, le secrétaire général de la FESABAG est comme dans une posture d’auto-isolement. Abdoulaye Sow a pris la lourde décision ce lundi 30 juillet de désaffilier la FESABAG de l’UTSG qui, avec la CNTG forment le tandem de l’inter-centrale et représente les structures syndicales historiques et les plus représentatives du pays.

Alors que jusque-là, il occupait valablement le poste stratégique de secrétaire général adjoint de l’UTSG, Abdoulaye Sow décide désormais de faire cavalier seul au sein du syndicat des banques et microfinance. Certes, il est le secrétaire général de la puissante FESABAG, mais le risque pour lui, en claquant la porte de l’inter-centrale, c’est de perdre en influence, mais aussi en capacité de mobilisation puisqu’en se désaffiliant de l’USTG, il est vu désormais par la classe ouvrière comme un « traitre ».

Pire, dans son propre camp, il fait face à une fondre menée par la secrétaire générale adjointe de la FESABAG, Yvonne Coumbassa qui a publiquement désavoué sa décision de désolidariser la FESABAG du combat pour la baisse du prix du carburant, en le traitant de tous les noms d’oiseaux. Un véritable bicéphalisme évident.

Il fait donc courir à terme un grave risque de désintégration à la FESABAG qui, jusque-là avait une position de force sur l’échiquier syndical guinéen.

Isolé de l’extérieur et affaibli à l’intérieur par les querelles intestines, le secrétaire général de la FESABAG qui avait toutes les chances de remplacer la vieille garde syndicale incarnée par Louis M’Bemba Soumah, risque fort d’être éjecté au prochain congrès de ladite FESABAG. A moins que… Ou sauf que les surprises sont encore possibles…

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE